curation

La publication en ligne a évolué.

A l’origine, la publication en ligne consistait à concevoir des pages web de A à Z, ce qui requérait un minimum de connaissances techniques (au nombre desquelles on comptait : connaître les principales balises html, savoir utiliser un logiciel ftp permettant de transférer les pages sur un serveur, etc). Plus tard, sont apparus des systèmes de gestion des contenus (ou CMS en anglais = content management system) qui ont accru les possibilités d’édition en permettant de gérer une communauté de rédacteurs, tout en simplifiant les connaissances techniques nécessaires. Les plus connus sont SPIP, WordPress et Joomla.

Aujourd’hui, de nombreux outils, toujours plus faciles à prendre en main, sont disponibles.  Des éditeurs de blogs en ligne (tels que celui de Google : https://sites.google.com) permettent à chacun de créer sa page web.  D’autres services  sont proposés, et répondent à différents besoins : 

  • le microblogging (cf. Le célèbre Twitter) qui diffuse de brèves informations ;
  • les outils de social bookmarks, ou favoris partagés (Cf. Diigo, ou Delicious) qui permettent de partager et diffuser des contenus en ligne ;
  • les réseaux sociaux ;

Parmi ces services, le curating (traduit par «curation » en français) présente un intérêt certain pour l’enseignant. 

Qu’est-ce que la curation (curating en anglais) ?

La curation est une façon de publier de façon extrêmement simple du contenu que l’on n’a pas soi-même rédigé. Cela consiste à sélectionner des publications en provenance d’Internet, et à les éditer et partager à l’aide d’outils en ligne. Généralement, il s’agit de les « épingler » sur un mur de publication.

Selon l’application, il est possible de classer les contenus dans des répertoires, de commenter les articles, et de travailler à plusieurs.

Quelles sont les applications ?

Il existe de nombreuses applications. Pour s’en convaincre, il suffit de consulter ce tableau comparatif qui en présente plus d’une soixantaine. Nous en retiendrons 3 parmi les plus connues :

Pearltrees

(France)

Pinterest

(USA)

Scoop.it

(France, puis USA)

Lien

http://www.pearltrees.com

https://www.pinterest.com

http://www.scoop.it

Interface en fançais ?

 Oui

Oui

Non 

Possibilités d’ajout

 Liens, fichiers, images

Liens

Liens 

Commentaires Possibles ?

 Oui (+ partage sur les réseaux sociaux)

Non

Non (partage sur les réseaux sociaux) 

Possibilité d’exporter le contenu

 Oui (sauvegarde des liens sous la forme d’un fichier html)

Non

Non

Travail collaboratif ?

 Oui (travail en équipe)

Non

Non 

Application sur mobiles et tablettes ?

 Oui

Oui

Oui 

Coût

 Version gratuite + versions payantes

Gratuit

Version gratuite + version premium 

Remarques

 Possibilité de créer des collections privées, invisibles au public.

Affichage pour les non-inscrits : une simple barre de connexion est affichée en haut de page, invitant le visiteur à s’inscrire ou à le connecter. Elle ne gène aucunement la lecture.

A voir : l’espace enseignant de Pearltrees : http://blog.pearltrees.com/?page_id=16535

Affichage pour les non-inscrits : 

une fenêtre propose systématiquement l’inscription ou la connexion à la plateforme, ce qui nuit à consultation des pages.

La version gratuite ne permet de créer que 5 répertoires (topics). 

Exemples

Un exemple de revue de presse en S.E.S. :

http://www.pearltrees.com/seslfit

Un exemple sur les outils numériques : 

https://www.pinterest.com/pvallet/ 

Un exemple : http://www.scoop.it/u/cdi-lycee-r-bonnet 

Quel intérêt ?

L’intérêt du Curating n’est pas de faire des élèves de simples lecteurs des contenus partagés. La multiplication des ressources peut même devenir contre-productive en décourageant les élèves qui éprouveraient en outre des difficultés à trier l’essentiel de l’accessoire. 

L’élève doit être acteur du Curating : c’est à lui de sélectionner des ressources, de classer les informations et de justifier ses choix. La démarche permet de travailler plusieurs compétences : 

  • Recherche en ligne (utilisation d’un moteur de recherche, gestion de flux d’information avec par exemple un agrégateur de flux RSS, …)
  • Sélection d’informations pertinentes (informations à caractère scientifique, documents factuels, …)
  • Classement des informations (réflexion sur les critères de sélection, justification des choix, …)
  • Éventuellement, commentaire des contenus proposés (entraînement à la prise de parole, débat/argumentation, entraide)

Quelles utilisations du curating ?

La curation sera utile pour toute les activités requérant de collecter des ressources sur un thème. De fait, cet outil est adapté pour travailler sur un thème de TPE, rassembler des ressources pour un exposé, ou encore pour tenir une revue de presse.

Au Lycée Français International de Tokyo, le choix s’est porté sur Pearltrees pour concevoir une revue de presse portant sur les 12 chapitres du programme de S.E.S. Un compte premium a été nécessaire pour accéder à toutes les fonctionnalités et permettre un travail collaboratif. 

Chaque semaine, un groupe composé de 3 élèves est chargé de recenser les publications qu’il juge pertinentes. Il dispose pour cela d’une fiche de sélection de liens vers la presse en ligne, les sites producteurs de statistiques officielles et différentes institutions officielles. Concrètement, il s’agit de passer en revue les sites les plus pertinents et d’ajouter les publications qui présentent un intérêt sur le « panier » de Pearltrees (le panier est l’endroit qui permet de stocker des éléments avant de les organiser). Si plusieurs articles traitent du même sujet, il conviendra de retenir le plus pertinent (en équilibrant les différentes sensibilités politiques si nécessaire). 

Chaque début de semaine, une quinzaine de minutes est consacrée à la présentation des articles sélectionnés : le groupe auteur de la sélection justifie ses choix, et fait une proposition de classement. Les articles retenus sont lors déplacés dans le répertoire du chapitre correspondant, et sont prêts à recueillir les commentaires et questions des élèves qui les consulteront.

Le curating : un outil pour l’enseignant.
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *